Cystite chez l’homme

La cystite chez l’homme provoque de fortes douleurs et une gêne considérable. Un article consacré aux symptômes de la cystite chez l’homme et à la prévention de l’inflammation de la vessie.

La cystite chez l’homme – une infection urinaire bénigne ? Malheureusement non ! En effet, une cystite chez l’homme présente généralement une évolution nettement plus grave que chez la femme. La cystite est une inflammation de la vessie due à la présence de diverses bactéries dans l’urine et dont la guérison nécessite la prise d‘antibiotiques prescrits par l’urologue ou le médecin de famille.

Cystite masculine – Origine

L’écoulement de l’urine peut être perturbé par la pression exercée sur la vessie par l’hypertrophie de la prostate liée à l’âge. Cela a pour conséquence que l’urine résiduelle est retenue dans la vessie et que celle-ci ne peut jamais être complètement vidée. Il en résulte des conditions de vie idéales pour les germes pathogènes. Les agents pathogènes bactériens se propagent et se multiplient rapidement. Il en résulte une infection de l’appareil urogénital qui, dans de nombreux cas, s’étend à la prostate et provoque des troubles considérables pour les personnes concernées.

Cystite masculine – les symptômes

Contrairement aux femmes, les hommes souffrant d’une infection des voies urinaires ressentent généralement des douleurs intenses lorsqu’ils urinent. Ils peuvent également souffrir d’une légère incontinence. De nombreuses personnes concernées se plaignent également de crampes dans l’ensemble de l’abdomen, ainsi que de douleurs aigues au pénis et dans la région entre les testicules et l’anus. Un autre symptôme

fréquent est une urine très odorante avec des traces de sang ou une turbidité marquée. La réaction du corps à l’inflammation de la prostate se traduit par de la fièvre, des frissons et une sensation générale de maladie.

Une forte sensation de brûlure lors de la miction est généralement le premier indicateur d’une éventuelle cystite

Soupçon de cystite ?

En cas de soupcon de cystite, consultez immédiatement un médecin afin d’empêcher une évolution grave et les complications qui en découlent. Pour confirmer un premier soupçon, vous pouvez tranquillement effectuer un autotest à domicile. Ces bandelettes urinaires sont disponibles dans les pharmacies, les drogueries et bien sûr dans les boutiques en ligne.

Symptôme principal : douleurs intenses lors de la miction

Traitement de la cystite chez l’homme

Le traitement d’une cystite chez l’homme fait toujours appel à des antibiotiques administrés par voie orale. En fonction de la souche bactérienne, des préparations antibiotiques à base de fluoroquinolones ou de céphalosporines sont disponibles. La prise de substances antibiotiques est inévitable, l’infection touchant presque toujours plusieurs organes chez les hommes. Un traitement médicamenteux approprié guérit une cystite et une prostatite généralement au bout de dix jours. Alors que les remèdes maison et les médicaments alternatifs peuvent suffire à traiter avec succès une cystite chez la femme présentant des symptômes légers, ils ne donnent guère les résultats escomptés chez l‘ homme. Ils ne peuvent donc en aucun cas remplacer un traitement médical classique.

Remède probatoire : antibiotiques

Échantillon d’urine et échographie chez l’urologue

L’urologue traitant procédera à l‘ examen d’un échantillon d’urine afin d’identifier les bactéries présentes dans l’urine. De plus, dans le cas de fortes douleurs et de symptômes associés, une échographie des organes concernés doit toujours être effectuée.

Les tisanes pour la vessie et les reins comme thérapie de soutien

Comme mesure de soutien, l’utilisation de tisanes diurétiques peut accélérer le processus de guérison. Dans la thérapie alternative des infections urinaires, ce sont surtout les tisanes pour la vessie et les reins qui ont fait leurs preuves. Les mélanges de tisanes à base de feuilles de bouleau, de verge d’or ou de bugrane stimulent la production d’urine et favorisent la vidange rapide de l’urine résiduelle retenue dans la vessie. Cela permet de réduire la propagation des agents pathogènes bactériens.

Prévenir la cystite masculine

Pour prévenir efficacement une cystite désagréable, la règle générale est la suivante : boire beaucoup favorise l’élimination des germes pathogènes. Un apport en liquide de deux litres par jour réduit donc considérablement le risque d’infection. Il est également recommandé de boire régulièrement des tisanes pour la vessie et les reins lorsqu’il existe un risque accru d’inflammation de l’urètre en raison de l’âge. En effet, les tisanes peuvent également avoir un effet préventif. Une alimentation équilibrée et riche en substances vitales renforce les défenses immunitaires et contribue également à prévenir la propagation des bactéries. Veillez également à éviter systématiquement les sièges froids. Pour cela, il existe des coussins d’assise qui tiennent non seulement chaud, mais qui peuvent également servir de protection. Enfin, veillez à prendre soin de vos parties intimes.

Prévenir la cystite :

  • Boire beaucoup
  • Boire des tisanes pour la vessie et les reins
  • Éviter les sièges froids
  • Avoir une hygiène intime régulière
  • Renforcer le système immunitaire

Cystite masculine – les causes

La cause d’une inflammation de la vessie, également appelée cystite, est dans la plupart des cas une augmentation de la taille de la prostate. Beaucoup d‘ hommes développent cette hypertrophie en vieillissant. Il s’agit d’une modification bénigne des tissus résultant d’une baisse des hormones sexuelles masculines liée à l’âge. C’est pourquoi la cystite touche principalement les hommes âgés de 50 à 60 ans. Chez les hommes plus jeunes, elle n’apparaît que dans des cas exceptionnels et le plus souvent suite à des malformations organiques de l’appareil urogénital.

Cause principale : l’hypertrophie de la prostate !

Comme chez les femmes, la cystite chez les hommes est provoquée par des agents pathogènes bactériens qui entraînent une inflammation des tissus concernés. Les agents pathogènes en question sont les entérocoques ou Escherichia coli. Chez l’homme également, des facteurs externes jouent un rôle essentiel et peuvent favoriser l’apparition de la maladie. Il s’agit notamment d’un manque de soins de l‘appareil génital et d’une position assise prolongée sur des surfaces froides. Un affaiblissement du système immunitaire dû à des maladies, à la prise de médicaments, à une alimentation déséquilibrée ou à de mauvaises habitudes de vie peut également favoriser l’apparition d’une cystite.

Causes de la cystite chez l’homme

  • Hypertrophie de la prostate
  • Manque d’hygiène intime
  • Assise prolongée sur des surfaces froides
  • Système immunitaire affaibli

Combien de temps dure une cystite chez l’homme ?

La cystite chez l‘homme étant généralement due à une inflammation de la prostate, le processus de guérison par antibiotiques est un peu plus long que pour une cystite classique chez la femme. Selon l’intensité de l’inflammation de l’urètre, il faut compter entre 5 et 10 jours. L’urètre est plus long chez l’homme, le chemin des bactéries vers la vessie est donc plus long. C‘est pourquoi le temps d’incubation de la cystite dure plus longtemps.

Cas graves de cystite

En l’absence de traitement d’une cystite, le foyer inflammatoire se propage à l’épididyme, au bassinet et aux reins. Il peut en résulter, comme dans de nombreuses inflammations non traitées, une septicémie dans les cas graves, avec des complications potentiellement mortelles.

L’infection urinaire chez l’homme est-elle contagieuse ?

Une contamination par les bactéries à l’origine de l’urétrite est possible, mais très improbable. Le contact direct avec la source de l’infection étant relativement rare, une contamination passive est plus probable. Cela peut se produire lors de rapports sexuels ou par le biais de surfaces souillées, comme dans les toilettes publiques.

Un exemple de témoignage typique

Un matin, au lever, monsieur Dupont éprouve une envie d’uriner nettement plus forte que d’habitude . Il oublie et vaque à ses occupations quotidiennes. Mais au cours de la journée, l’envie d’uriner se fait de plus en plus sentir. Et plus tard dans la soirée, monsieur Dupont ressent constamment le besoin d‘ aller aux toilettes. Cela ne lui est jamais arrivé et il s’inquiète. La nuit suivante, Monsieur Dupont dort mal; il doit se rendre aux toilettes toutes les heures. De plus, le fait d‘uriner lui provoque à chaque fois des douleurs aigues jusque dans le bas-ventre et le pauvre homme frissonne. Au matin, l’urine est légèrement rouge et la douleur insupportable. De plus en plus inquiet et se sentant malade, monsieur Dupont prend immédiatement rendez-vous chez l’urologue. Il se rend au cabinet médical, il a peur; il a tellement entendu parler de cancer et de maladies de la prostate. Le spécialiste rassure son patient: l‘analyse d’urine révèle une cystite. Monsieur Dupont est soulagé d’apprendre que ses symptômes ne cachaient rien de grave. On lui prescrit un antibiotique qui le soulage rapidement. Monsieur Dupont peut à nouveau vaquer tranquillement à ses occupations et a désormais pris l’habitude de boire d‘avantage.

Conclusion

Les cystites chez l‘homme sont plutôt rares. L‘homme qui développe une cystite ressent de fortes douleurs et une gêne considérable. Toutefois, grâce à un antibiotique approprié, la cystite guérit complètement en dix jours. Un homme sujet aux infections urinaires devrait envisager des mesures préventives, c’est-à-dire boire beaucoup (de préférence des tisanes pour la vessie et les reins).

Auteur: Fleur Rinkenburger

Fleur Rinkenburger recherche et rédige des textes sur la santé, les thèmes médicaux et les produits. Elle met à profit sa capacité à rendre compréhensibles des sujets complexes et à faire entendre les questions des personnes concernées et de leurs proches dans le guide INSENIO.